Accueil Programme Informations pratiques Organisateurs Images Partenaires Professionnels archives

Dimanche 11 septembre

<

Bernard Pivot : « Souvenirs d’un gratteur de têtes »

>

20 h 30 | la Halle
voix parlée

De et par Bernard Pivot, regard artistique : Jean-Paul Bazziconi, production : Jean-Luc Grandrie - Sea Art

Pendant vingt-huit ans, chaque vendredi soir, comme le forain de mon adolescence, gratteur de têtes dans le train fantôme, j'ai gratté la tête de millions de téléspectateurs. Pour activer leur sang, stimuler leurs neurones. Pour leur donner envie de lire. En même temps, en direct, j'excitais la matière grise des écrivains afin qu'ils nous livrent le meilleur de leur intelligence et de leur sensibilité. Enfin, après avoir lu tous les livres, et sans pour autant considérer que la chair est triste, je me grattais la tête, non de perplexité, mais de curiosité, de passion et de plaisir. - Bernard Pivot

Comme la Tour Eiffel, la moutarde de Dijon ou l'espadrille de Bayonne, nous connaissons parfaitement Bernard Pivot. Son goût pour le vin, le football, sa curiosité, sa douce impertinence, son œil malicieux, la clarté de ses questions et aujourd'hui ses livres savoureux, nous savons tout. Tout, vraiment ? Non. Quand, par je ne sais quelle compassion à mon endroit, il finit par avoir pitié de mon obstination à lui demander de monter sur une des scènes du Théâtre du Rond-Point pour lire ses textes et qu'il accepta de le faire, je découvris avec enchantement que Bernard Pivot était plus que Bernard Pivot. L'homme célèbre disparaissait soudain sur scène pour laisser place à un gratteur de têtes tout nu dans ses écrits portés par une voix émouvante et spirituelle qui vous file droit au cœur. Merci Bernard. - Jean-Michel Ribes

Bernard Pivot nous livre un récit littéraire et cocasse de sa vie et de ses rencontres...

Il nous met les mots à la bouche. […] Il joue, il en jouit. - Le Figaro

28 € / 22 € (Cat. A)


Visitez le compte facebook du festival.